Friday, December 03, 2004

New Philosophy Blog

The University of Mississippi has a philosophy group blog. It's named Third Floor, and offers a discussion of Buridan's Ass, and a seasonal sorites argument.

2 comments:

  1. LE DIABLE ET SA GRAND-MÈRE
    Lou Andreas-Salomé
    Date de publication : 15/9/2005
    Date de première publication : 1922
    Éditeur : Éditions Rue d'Ulm
    Pages : 85
    Prix du livre : 17 Euros
    Traduction et essai de Pascale Hummel

    RÉSUMÉ DU LIVRE
    Le diable s'ennuie en enfer. Une âme en peine rescapée du cloaque infernal vient lui tenir compagnie. À partir de là s'enchaîne une série de dialogues fantaisistes, qui, de course poursuite en méditation pseudo-philosophique, finissent par ramener le diable dans le giron de Dieu et de sa grand-mère. Dans cette oeuvre inclassable parue en 1922 et jamais traduite en français, Lou Andreas-Salomé s'amuse avec malice et ironie. Mêlant théâtre et cinéma, poésie et théologie, elle donne libre cours à son imagination et laisse s'exprimer ses idées les plus secrètes sur Dieu et le diable, ce qui les sépare et les unit, sur la création et la réincarnation, et sur le retour attendu du Fils. Le contenu et le ton sont si subtilement elliptiques que personne encore ne s'était vraiment intéressé à ce texte, que la traduction de Pascale Hummel rend aujourd'hui à sa vraie signification.

    L'AUTEUR
    Femme des lettres cosmopolite, Lou Andreas-Salomé (1861-1937) laisse une oeuvre inclassable et singulière. Littérature et philosophie, psychanalyse et théologie, histoires pour enfants et poèmes dramatiques, correspondance et journaux : autant de formes multiples et souvent atypiques d'un art qui dans les premières décennies du XXe siècle compose une modernité au féminin. Celle que la postérité appelle familièrement Lou gagne avant tout à être connue par son oeuvre, qui appelle encore un patient et solide travail d'analyse.

    LA TRADUCTRICE
    Philologue et historienne de la philologie, auteur d'une quinzaine de livres, Pascale Hummel associe ici pour la première fois son nom à Lou Andreas-Salomé. L'intérêt qu'elle lui porte dépasse le cadre de l'érudition, comme le montre l'essai qui accompagne sa traduction.



    extraits sur
    http://www.evene.fr/livres/livre/lou-andreas-salome-le-diable-et-sa-grand-mere-15384.php


    pour commander le livre
    http://www.presses.ens.fr/cgi-bin/automaton2.pl

    ReplyDelete
  2. LE DIABLE ET SA GRAND-MÈRE
    Lou Andreas-Salomé
    Date de publication : 15/9/2005
    Date de première publication : 1922
    Éditeur : Éditions Rue d'Ulm
    Pages : 85
    Prix du livre : 17 Euros
    Traduction et essai de Pascale Hummel

    RÉSUMÉ DU LIVRE
    Le diable s'ennuie en enfer. Une âme en peine rescapée du cloaque infernal vient lui tenir compagnie. À partir de là s'enchaîne une série de dialogues fantaisistes, qui, de course poursuite en méditation pseudo-philosophique, finissent par ramener le diable dans le giron de Dieu et de sa grand-mère. Dans cette oeuvre inclassable parue en 1922 et jamais traduite en français, Lou Andreas-Salomé s'amuse avec malice et ironie. Mêlant théâtre et cinéma, poésie et théologie, elle donne libre cours à son imagination et laisse s'exprimer ses idées les plus secrètes sur Dieu et le diable, ce qui les sépare et les unit, sur la création et la réincarnation, et sur le retour attendu du Fils. Le contenu et le ton sont si subtilement elliptiques que personne encore ne s'était vraiment intéressé à ce texte, que la traduction de Pascale Hummel rend aujourd'hui à sa vraie signification.

    L'AUTEUR
    Femme des lettres cosmopolite, Lou Andreas-Salomé (1861-1937) laisse une oeuvre inclassable et singulière. Littérature et philosophie, psychanalyse et théologie, histoires pour enfants et poèmes dramatiques, correspondance et journaux : autant de formes multiples et souvent atypiques d'un art qui dans les premières décennies du XXe siècle compose une modernité au féminin. Celle que la postérité appelle familièrement Lou gagne avant tout à être connue par son oeuvre, qui appelle encore un patient et solide travail d'analyse.

    LA TRADUCTRICE
    Philologue et historienne de la philologie, auteur d'une quinzaine de livres, Pascale Hummel associe ici pour la première fois son nom à Lou Andreas-Salomé. L'intérêt qu'elle lui porte dépasse le cadre de l'érudition, comme le montre l'essai qui accompagne sa traduction.



    extraits sur
    http://www.evene.fr/livres/livre/lou-andreas-salome-le-diable-et-sa-grand-mere-15384.php


    pour commander le livre
    http://www.presses.ens.fr/cgi-bin/automaton2.pl

    ReplyDelete

Visitors: check my comments policy first.
Non-Blogger users: If the comment form isn't working for you, email me your comment and I can post it on your behalf. (If your comment is too long, first try breaking it into two parts.)